Aliments Liquides pour Ruminants

L'aliment Complémentaire Liquide permet :

- d'apporter des ERF (sucres+glycérol) dans la ration

- d'apporter de l'azote non-protéique, en evitant les risques de toxicités

- d'apporter du sucre (mélasse) et du glycérol facteurs d'appétence

- d'apporter un liquide épais et visqueux dans la ration mélangées

- de controler les déficits des rations en azote non-protéique et en ERF (sucres + glycérol) afin d'optimiser l'équilibre nutrionnel des rations.
Il y a une formule d'Aliment Liquide pour chaque ration (mise à l'herbe, ensilage de maïs, paille...)

Demandez conseil à votre technicien Dielna

Rappel : Les fondamentaux d'une ration performante

Une ration performante et efficace (techniquement et économiquement) doit être :

- Equilibrée pour une bonne digestion
L'apport d'energie et de matière azotée doit être équilibré en quantité et vitesse de dégradation dans le rumen. Le schema ci dessus représente les composants d'une ration équilibrée, dont les ERF (sucres et glycérol) et l'ANP (azote non-protéïque).

NB : Les ensilages conservés sont déficitaires en sucre. Un apport dans les rations est nécéssaire pour son équilibre.

Une ration bien équilibrée doit permettre :
- de limiter les déficits energetiques
- de bien utiliser l'energie des rations (pas de grain dans les bouses, pas de fibre dans les bouses)
- d'ameliorer les performances techniques de l'élevage
- d'ameliorer la rentabilité de l'élevage.

- Bien ingéreé
la ration doit être appétente pour maximiser l'ingestion de l'animal.

- Homogène et stable à l'auge.
La ration mélangée calculée, doit être la ration mélangée consommée.
L'incorporation d'un liant liquide limite le demelange à l'auge

DIELNA -

Copyright©2015 ISAGRI (1.20). Français

Langues